Soutien constat
Renseignements sur le programme
Heures d'ouverture:
Lundi - Vendredi
9h00 - 18h30 NHE
icon

Soutien constat:

icon

Renseignements sur le programme:
icon

Heures d’ouverture :
Lundi – Vendredi
9h00 – 18h30 NHE

En finir avec les idées reçues : Quatre idées fausses courantes au sujet de l’application de la loi sur les bras d’arrêt

Chaque jour, des conducteurs dépassent illégalement des autobus scolaires arrêtés, mettant inutilement en danger des enfants. Selon des données de la National Association of State Directors of Pupil Transportation Services (NASDPTS), on estime qu’il y a plus de 17 millions d’infractions de ce genre aux États-Unis chaque année. Pour s’attaquer à ce problème, les districts scolaires utilisent des caméras au bras d’arrêt afin de faire appliquer les lois sur les arrêts d’autobus scolaires et changer le comportement des conducteurs pour de bon. Malgré leurs avantages sur le plan de la sécurité, il y a un certain nombre d’idées fausses qui entourent les caméras des autobus scolaires et les programmes d’application de la loi en matière d’arrêts. Dans ce billet de blogue, nous démystifions certains des mythes les plus courants. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus.

Premier mythe : L’installation et l’entretien des caméras pour bras d’arrêt coûtent cher aux districts scolaires.

FAIT : BusPatrol couvre les frais de l’équipement, de l’installation et de l’entretien.

Les districts scolaires peuvent équiper l’ensemble de leur parc de véhicules de dispositifs technologiques de sécurité, comme des caméras d’autobus scolaires, sans frais, en s’associant à BusPatrol. Dans le cadre de notre engagement à accorder la priorité à la sécurité, BusPatrol couvre le coût de l’équipement, de l’installation et de l’entretien. Cela comprend les caméras au bras d’arrêt, ainsi que d’autres technologies de sécurité de pointe comme la connectivité LTE 4G, les dispositifs d’enregistrement numérique et les dispositifs de stockage, ainsi que le GPS et la télémétrie. En outre, les districts scolaires peuvent bénéficier d’un ensemble de mesures de sécurité allant au-delà de l’application de la loi. Cet ensemble comprend :

  • Des caméras de sécurité à 360 degrés gérées en nuage (intérieur, pare-brise, arrière et chargement latéral)
  • L’alarme silencieuse de BusPatrol – Avis de gestion de réponse d’urgence
  • Tableau de bord de données donnant une visibilité complète du parc d’autobus
  • Accès à la console de BusPatrol, une plateforme en nuage de gestion technologique pour l’ensemble du parc d’autobus

Les conducteurs qui dépassent illégalement des autobus scolaires paient la technologie.

Les districts scolaires, les villes et les régions peuvent également choisir de moderniser leur parc d’autobus grâce aux solutions des partenaires technologiques de BusPatrol. Les ajouts sans frais à notre programme comprennent le matériel et des logiciels de chefs de file de l’industrie, dont Samsung, AT&T, FirstNet, Zonar, BusPlanner et Transfinder. Ces ajouts comprennent :

  • Connectivité cellulaire et activation en nuage
  • Technologie d’atténuation de la COVID-19
  • Gestion des réponses d’urgence
  • Solutions intelligentes de gestion du parc d’autobus
  • Planification des itinéraires
  • Solutions de suivi et d’acheminement des autobus scolaires

Le programme de sécurité pour les autobus scolaires de BusPatrol est financé par les délinquants, c’est-à-dire que les revenus générés par les infractions servent à financer le programme sur cinq ans. Dans les rares cas où un partenaire ne donne pas de contraventions, BusPatrol absorbera même ces coûts. Les districts scolaires et les municipalités n’assument aucun des risques financiers liés à la mise en œuvre des programmes.  Tout revenu supplémentaire peut être utilisé par le district scolaire pour investir davantage dans la formation sur la sécurité et les initiatives communautaires.

Second mythe : Il est difficile de mettre en œuvre des programmes d’application de la loi sur les bras d’arrêt.

FAIT : BusPatrol met en œuvre des programmes clés en main de sécurité des bras d’arrêt dans les districts partenaires.

BusPatrol offre une solution complète d’application de la loi sur les bras d’arrêt et en gère tous les éléments, de la saisie des preuves à la remise des citations. Nous utilisons autant que faire se peut l’IA pour automatiser les processus afin que notre personnel et nos partenaires en matière de sécurité puissent en maximiser l’efficacité et économiser temps et ressources. BusPatrol travaille en étroite collaboration avec les districts scolaires, les villes, les régions et les forces de l’ordre locales pour mettre en œuvre des programmes de sécurité. Nos partenaires comptent sur nos gestionnaires de projet et notre personnel chevronnés pour fournir tous les services nécessaires à la gestion de votre programme de sécurité. Notamment :

  • Installation et déploiement de dispositifs technologiques de sécurité;
  • Gestion complète des citations;
  • Soutien aux délinquants et gestion du centre téléphonique;
  • Soutien continu aux parties prenantes de la collectivité;
  • Perception et traitement des paiements;
  • Services de contestation et d’arbitrage;
  • Gestion de projet pour le déploiement des programmes;
  • Rapports mensuels et gestion des données.

Les chauffeurs d’autobus et les responsables du transport scolaire peuvent se concentrer sur la route.

Le programme de sécurité pour les autobus scolaires du BusPatrol est entièrement automatisé et ne requiert aucun geste des chauffeurs. Si une voiture dépasse illégalement un autobus scolaire immobilisé lorsque ses feux rouges clignotent et que le bras d’arrêt est déployé, les caméras enregistrent l’incident et téléchargent la preuve sur un portail en ligne sécurisé à des fins d’examen par la police. L’approbation obtenue, aide à donner une citation par la poste et offre du soutien aux conducteurs qui enfreignent les lois sur les arrêts d’autobus scolaires. Selon les rapports de nos partenaires en matière de sécurité, le programme de BusPatrol donne aux chauffeurs d’autobus et aux directeurs du transport scolaire la tranquillité d’esprit de savoir que tous les conducteurs qui dépassent illégalement l’autobus malgré le déploiement du signal d’arrêt recevront une contravention. Une fois le programme en place, les responsables du transport scolaire peuvent se concentrer sur la route et les élèves à bord, sans se soucier de signaler les violations possibles des règles liées au signal d’arrêt.

Troisième mythe : Les caméras installées sur les autobus scolaires ne changent pas le comportement des conducteurs.

FAIT : Les programmes d’application de la loi sur les bras d’arrêt peuvent réduire les infractions de 30 % sur 12 mois.

Il est avéré que les caméras au bras d’arrêt améliorent la sécurité des autobus scolaires en réduisant les dépassements illégaux. Après la mise en œuvre d’un programme de sécurité pour les autobus scolaires, les collectivités constatent une réduction des infractions liées aux bras d’arrêt pouvant atteindre 30 % par année.

Éducation des conducteurs – Aller au-delà de l’application de la loi

BusPatrol s’engage à éduquer les collectivités sur la sécurité des autobus scolaires. Nos programmes sensibilisent des millions de conducteurs à la sécurité des autobus scolaires grâce à des messages d’intérêt public et au lancement de programmes. Au moyen de :

  • Publicités ciblées
  • Campagnes sur les médias sociaux
  • Création de ressources pédagogiques pour les écoles et les bureaux d’immatriculation
  • Conférences de presse

Lorsqu’une citation relative à un signal d’arrêt est délivrée à un automobiliste, le contrevenant peut cliquer sur un lien du portail de formation et de paiement des conducteurs de BusPatrol pour consulter la preuve et tirer des leçons de l’incident. Il peut également appeler notre centre de soutien sans frais pour en savoir plus sur les lois visant les autobus scolaires à l’arrêt et sur la façon de corriger son comportement. Par conséquent, presque tous les auteurs d’une première infraction (98 %) ne reçoivent pas de deuxième contravention. Cela donne à penser que les caméras installées sur les autobus scolaires sont un moyen efficace d’appliquer les lois sur les autobus scolaires à l’arrêt et d’empêcher les conducteurs de les dépasser illégalement.

Quatrième mythe : Il est illégal d’utiliser des caméras au bras d’arrêt.

FAIT : La législation relative au bras d’arrêt

varie d’un état ou d’une province à l’autre.

Mythe ou réalité… tout dépend d’où vous vivez. BusPatrol travaille activement à modifier la législation des États et provinces qui n’autorisent pas l’utilisation de caméras au bras d’arrêt ou dont les lois appuient des programmes d’application de la loi entièrement automatisés. Nous travaillons avec les collectivités, y compris les parents et les enseignants, pour faire campagne en faveur de l’utilisation de dispositifs technologiques de sécurité sur les autobus scolaires. Récemment, nous avons appuyé Amber Clark et Red Means Stop, pour préconiser l’utilisation de caméras sur les autobus scolaires en Pennsylvanie. Le projet de loi a été adopté en juillet 2020. Si vous avez des questions sur les lois de votre région sur l’installation de caméras sur les autobus scolaires, veuillez communiquer avec BusPatrol ici. Un représentant en sécurité communiquera avec vous pour répondre à vos questions et savoir comment nous pouvons travailler ensemble pour rendre les routes plus sécuritaires dans votre collectivité. Souhaitez-vous en apprendre plus sur les caméras au bras d’arrêt? Cliquez sur ce lien pour présenter une demande et un représentant en sécurité de BusPatrouille communiquera avec vous!

Share this article
LES PLUS POPULAIRES

Tendances en matière de sécurité des autobus scolaires

COMING SOON | BUSPATROL PRESENTS…
THE ROAD TO SAFETY PODCAST

Dive into the very first season of our podcast that features parents, teachers and thought leaders who are working together to address challenges in child safety make our communities safer.

Don't Miss The Latest

Get updates in
your inbox

We’ll send you a monthly newsletter to keep you up to date with our mission to have every child protected by BusPatrol’s Safety Program.